Menu

Du lundi au samedi de 9h à 18h non-stop

Menu

Le Microblading, pour qui ?

Le microblading

Elément clé du visage, le sourcil est aujourd’hui au coeur de plusieurs techniques visant à le magnifier. Celui-ci apporte du caractère au regard, impossible donc de terminer une mise en beauté sans le structurer. Certes, il existe un nombre incalculable de crayons et poudres pour dessiner les sourcils. Mais il est possible d’aller encore plus loin dans l’art du « eyebrows on fleek » (soit les sourcils parfaits) grâce à une technique révolutionnaire qui porte le nom de microblading. Cette méthode, qui nous vient d’Asie, est bien souvent comparé au tatouage permanent, pourtant il existe des différences. Le microblading, grâce à des pigments, imite le poils afin de recréer une ligne de sourcils. De fines aiguilles sont utilisées de manière à n’atteindre que les couches supérieures de l’épiderme (à 0,3 mm sous la peau).

Le microblading, pour qui ?

Que vous soyez blonde, brune ou encore rousse, vous pouvez opter pour le microblading. La technique convient à toutes les carnations. La différence se fera simplement au niveau du choix des pigments. « C’est un choix très important. Je sélectionne les pigments en me basant sur les sous-tons chauds et froids de la peau », explique Rania . Des sourcils très clairsemés ou déjà tatoués ? Il n’y a pas de problème, comme nous le dit Rania qui prend le temps de réaliser un diagnostic personnalisé à chacune des clientes. C’est justement cette étape qui dure le plus longtemps. « On commence par un traçage au crayon gras afin de trouver la forme idéale pour le visage. Si celui-ci convient à la clientèle, nous passons au choix des pigments. » 

Consultez également :